mercredi 9 mai 2007

Inès Rubat du Mérac



Née à Guéret, Inès Rubat du Mérac a suivi des études de Lettres à Limoges puis à Paris et travaille désormais dans l'édition.
Parallèlement, elle peint depuis de nombreuses années, ayant appris auprès de peintres en atelier, ce qui lui a permis de participer à deux expositions collectives.
En peinture, elle travaille à l'huile, principalement des paysages et des natures mortes et en dessin à la sanguine et fusain notamment des nus et des portraits.

13 commentaires:

God0t a dit…

GG, Inès sur le net ca en jette, je suis épaté je savais pas que tu peignais en tout chapot !!!

Grosse bises, on te souhaite plein de bonheur et de réussite !!!
Pascal&Carmen

inesrubat a dit…

Merci !

Et un grand bravo à vous pour l'enfant qui a vu le jour il y a peu m'a t-on dit...

J'espère à bientôt. Je vous embrasse,

Inès

Val a dit…

Décidément, que deviendrais-je sans internet!
Si, si, tu n'imagines pas ce que serait ma vie, perdue dans le fin fond de la bretagne, misérable petite âme en peine...
Nan, tu n'y crois pas?
Pourtant, il va bien falloir que tu organises un petit quelque chose du côté de chez nous, parce que maintenant que tu m'as donné un aperçu, il m'en faut plus. Eh oui, c'est comme ça!
A moins que je ne fonce à la gare, là, de suite, une fille sous chaque bras... Ca me parait un peu difficile!
Tant pis, je me contenterai donc de ce ciel, qui me rappelle certains de nos crépuscules.
bises fugitives,
V.

virginie m a dit…

oh c'est beau comme une auto ou un vélo ou encore une bateau. À quand le sous-marin ?
Promis je passe dimanche pour vérifier que c'est aussi beau en réel qu'en virtuel.
bises marines

Tristan d'Ardenne a dit…

L'intelligence et la finesse des couleurs... la beauté et la violence des lumières... cette photo donne de tout cela un petit aperçu. Manque tout de même la force de la matière, que j'aime par-dessus tout chez cette artiste. Il vous reste donc qu'à aller découvrir tout cela, et plus encore, en vous déplaçant à cette exposition!

(Et que vienne bientôt une suite…)

alexandre a dit…

Mille et un bisous à ma charmante petite artiste qui as sacrifié son weekend à la cause.

P.S. : c'est vrais tiens !?! À quand le sous-marin ?

henry a dit…

êtes-vous la fille de Loïs Rubat du Mérac ? j'ai habité le Maroc et connu une famille du même nom Mr et Mme Henri et Berbadette du Mérac.Est-ce vos grand parents ?
J'écris mes mémoires et aimerais en savoir un peu plus.Merci

inesrubat a dit…

Bonjour Henry,

En effet, il s'agit bien de mon père et de mes grands-parents... Votre message me surprend un peu. N'hésitez pas à me laisser vos coordonnées si vous le souhaitez !

Cyril a dit…

Salut Inès,

Cela fait longtemps que nous ne nous sommes vu. Ce tableau est magnifique, je suis impressionné !!!!
Je savais que tu peignais à l'huile et que tu avais un beau coup de crayon mais Je n'avais pas eu la chance de voir ton coup de pinceau, belle ambiance...

julien dag a dit…

Un p'tit coucou d'un creusois nostalgique des années collèges!
J'espere que tout vas bien pour toi Ines et que j'aurai l'occasion de te recroiser un jour ou l'autre!
Bye!

Niko Horde a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Niko Horde a dit…

Bonjour Inès,

Il est des devenirs sans surprise aucune. Puisse le ciel te tenir en joie, telle ta peinture nous l'a restitué !

Un voisin de classe du collège dont le souvenir tombera dans l'oubli telles des larmes sous la pluie.

Fred LEONARDI a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.